Les tendances montantes de la cosmétique bio et naturelle!

Vous avez sûrement dû remarquer cet intérêt grandissant pour les cosmétiques bio et naturels autour de vous, peut-être vous faîtes également partis des curieux ! Cet article va permettre de vous mettre à jour sur les tendances qui entourent la cosmétique bio et naturelle aujourd’hui.

COSMÉTIQUE VEGAN

Être vegan (pour les vrais, purs et durs) c’est un mode de vie à temps complet.  Ça ne s’arrête pas seulement au point de vu alimentaire, ça s’applique pour tout et également pour les cosmétiques alors, la cosmétique vegan, qu’est-ce que c’est ?

Les cosmétiques vegan sont différents (à un seul paramètre près) des cosmétiques bios. En effet, les cosmétiques vegan sont non-testés sur les animaux (tout comme les cosmétiques bios) mais pas que, la présence de produits d’origine animale est strictement interdite dans la composition des cosmétiques vegan et c’est là que ça diffère.

Les ingrédients tels que la cire d’abeilles (souvent présente dans les rouges à lèvre bio et les baumes à lèvre) ou encore les produits à base de venin de serpent ou de bave d’escargots (que l’on retrouve dans les crèmes antirides) sont à bannir.

Pour vous aider à choisir des cosmétiques vegan, je vous conseille de vous fier aux labels suivants qui certifieront l’authenticité des produits que vous achetez :

  • Vegan Society : il certifie, à l’international, que les produits n’ont pas été testés sur les animaux et qu’ils ne contiennent aucun ingrédient d’origine animale. Il ne se restreint pas qu’aux cosmétiques.
  • Cruelty free and vegan : C’est le label le plus exigent à l’égard des animaux.
  • Certifié Vegan : également connu sous le nom de Vegan Action

SLOW COSMÉTIQUES

La slow cosmétique est un mouvement qui est né grâce à Julien Kaibeck, un enseignant en aromathérapie. Il s’est inspiré de la slow food (c’est-à-dire se tourner vers une alimentation saine et éthique) pour développer ce mouvement.

Ces quatre mots sont la définition même de la slow cosmétique. L’objectif est de consommer moins mais mieux. On consommera en effet moins de produits mais avec les ingrédients nécessaires soigneusement choisis pour garantir l’efficacité du produit. Les choix sont donc intelligents et adaptés pour notre peau.

Il est donc nécessaire de connaître notre type de peau, comment elle fonctionne, ses petits caprices, pour pouvoir maîtriser ce mode de vie.

Les ingrédients naturels sont favorisés. Tous autres ingrédients nocifs qui pourraient perturber le fonctionnement du corps humain ou des animaux sont proscrits ainsi que les tests sur les animaux. Tout se fait dans le respect de l’environnement et le respect de soi.

La slow cosmétique privilégie également les packagings recyclables, minimalistes, voire l’absence totale d’emballage si possible.

C’est l’une des tendances montantes de la cosmétique bio et naturelle.

COSMÉTIQUES ZERO DECHETS

Le mouvement zéro déchet fait partie des tendances grimpantes aussi bien dans l’alimentaire que dans la cosmétique bio et naturelle. Ce n’est pas qu’une simple tendance, c’est une tendance qui appelle à la réflexion personnelle.  On trouve de plus en plus de boutiques où il est possible d’acheter en vrac et ce nouveau changement de consommation se répercute jusque dans notre salle de bains.

Les déchets qui finissent par encombrer la salle de bain, tous ces emballages plastiques qui finissent à la poubelle deux minutes après l’achat sont multiples. Quand on parle de zéro déchets, ça ne concerne pas que les emballages, les packagings, mais également l’impact écologique du produit lorsqu’il est par exemple rincé et qu’il finit dans les égouts.

Le but de ce type de cosmétiques est de réduire notre production de cosmétiques et de tendre de plus en plus vers un objectif zéro déchet. Pour ça on peut passer aux cosmétiques solides par exemple (shampoing solides) ou réduire  les produits jetables (ex : rasoirs, coton).

Si ça vous intéresse, vous pouvez lire notre article sur les alternatives aux cotons démaquillants pour une salle de bain zéro déchet.

COSMÉTIQUES MAISON

La cosmétique maison est en quelque sorte issue de la slow cosmétique et serait une solution pour tendre faire le zéro déchet. Ce sont des cosmétiques que nous fabriquons nous-même. Ça apporte un côté ludique et ça garanti l’usage l’efficacité du produit sur notre peau tout en ayant une liste d’ingrédients fortement réduite.

Vous serez surpris de voir la quantité d’aliments qu’on a dans nos placards qui pourraient servir de cosmétiques (huile d’olive, huile de coco, sucre, etc…)


par Elvire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 12 =


%d blogueurs aiment cette page :