Le rasoir de sûreté

Si vous n’avez jamais entendu parler des rasoirs de sûreté en inox alors vous êtes bien tombés. Cet article est un petit peu le guide du débutant !

Le rasage à l’aide d’un rasoir de sûreté est une méthode de rasage plutôt old school, vintage, qui requiert de la technique, des outils, mais le résultat est garanti. Tout comme pour la mode/le lifestyle, le vintage revient à grand pas au goût du jour et la règle n’échappe pas aux rasoirs en inox.

Nous vous en avions parlé dans un précédent article sur le rasage écologique, aujourd’hui nous allons plutôt cibler le mode d’emploi assez particulier.

Plusieurs caractéristiques de cet objet nous intéressent. En effet il présente beaucoup d’avantages et n’est pas néfaste pour l’environnement car il est entièrement recyclable et réduit considérablement la production de déchets. Contrairement aux rasoirs jetables en plastiques, seule la lame est jetée et pas plus de 2 fois par ans.

Cette nouvelle habitude est en parfaite adéquation avec un mode de vie objectif zéro déchet (si cela est votre motivation). Si vous souhaitez changer vos habitudes parce que se raser sans polluer est important pour vous, si vous aimez juste le côté économique ou artistique de ce type de rasage, ou si vous avez tout simplement envie d’en savoir plus, c’est par ici !

Dans cet article, on va surtout se focaliser sur l’avant rasage et le rasage en lui-même. Pour les plus curieux, notre article sur le rasage éco-responsable vous sera utile pour vous conseiller sur le choix de votre après rasage écolo.

Comment l’utiliser ?

Pour le rasage parfait, vous avez besoin des outils suivants :

  • Le rasoir de sûreté
  • Les lames de rasoir en acier
  • Le savon à raser
  • Le blaireau
  • Un bol (optionnel)

L’Avant rasage : Préparer le poil et sa peau

Etape 1

Votre peau doit être humide avant de commencer le « rituel ». C’est pourquoi commencer le rasage après la douche serait judicieux. En effet le poil est déjà bien souple et donc plus facile à manier, à couper. Sinon nettoyez-vous juste le visage, sans savon, avec de l’eau tiède.

Etape 2

Ensuite, laissez tremper le blaireau dans de l’eau chaude afin de l’humidifier pendant environ 1 à 2 minutes. Laissez une très fine couche d’eau chaude, sur le savon à raser. Ces deux étapes vont permettre à la mousse de monter en une plus grande quantité par la suite.

Etape 3

Une fois le temps écoulé, essorez le blaireau (pas complètement) puis effectuez des mouvements circulaires sur le savon à raser (si vous voulez savoir pourquoi favoriser les savons à barbes plutôt que les mousses à raser, cliquez ici) et c’est là où le bol va servir (ou non). Il peut vous aider à terminer de faire monter la mousse. Ça dépend vraiment des préférences de chacun. Certains préfèrent s’aider d’un bol, d’autre directement du pot du savon et d’autres directement sur leur barbe (plus compliqué lorsqu’on débute). À vous de tâter un peu le terrain ! Le tout, en faisant des mouvements circulaires. Toujours. C’est non seulement agréable, mais ça permet également de préparer le poil, de l’assouplir et de le rendre plus facile à raser.

Une fois que la mousse a une belle texture (c’est-à-dire ni aérienne, ni trop épaisse), étalez la de manière homogène sur votre peau/barbe, et vous êtes prêt pour le rasage !


Le rasage

En ce qui concerne le rasage, il se fait en trois étapes :

  1. Dans le sens du poil: si une zone vous semble mal rasée, pas de soucis, vous vous en occuperez lors de la 2ème étape
  2. Au travers du poil: c’est à dire perpendiculaire au sens du poil. Remettez du savon à raser avant d’attaquer cette étape.
  3. Dans le sens contraire du poil.

Petites astuces :

  • Tendre la peau

Il est conseillé, pour un rasage de qualité/plus précis, de tendre la peau. Ça va peut-être vous paraître un peu étrange au début car le poids d’un rasoir de sûreté est différent d’un rasoir jetable en plastique, mais ne vous en faites pas, le geste s’adopte très rapidement.

  • L’angle

Le plus important c’est de ne pas appuyer ! En général il est conseillé d’opter pour un angle de 30 degré, cependant cela dépend de tout le monde, avec l’entrainement, vous trouverez l’angle parfait. Faites de petits gestes et n’hésitez pas à rincer régulièrement la lame pour vous débarrasser de l’accumulation de crème et de poils pour faciliter la suite du rasage

Et voilà, vous êtes maintenant en possession de tous les atouts pour passer au rasoir de sûreté. À vous de jouer!


par Elvire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 7 =


%d blogueurs aiment cette page :